UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 18 novembre 2017

publié le 08/11/2017 Imprimer Imprimer en PDF

Partenariat | UCM et CBC ensemble pour soutenir les entrepreneurs

C'est reparti pour trois ans

Pierre-Frédéric Nyst (UCM) et Jean-Pierre Jansen (CBC)

Pierre-Frédéric Nyst (UCM) et Jean-Pierre Jansen (CBC).

L'UCM et CBC unissent leurs forces avec trois objectifs : mieux accompagner les starters, soutenir l'entrepreneuriat féminin et promouvoir la digitalisation des PME.

En 2014, l'UCM et le bancassureur CBC ont signé un accord de collaboration. L'UCM, dans son rôle de soutien aux entrepreneurs (conseils, accompagnement) est plus efficace avec un partenaire bancaire. CBC, comme banque wallonne à dimension humaine, veut investir dans le tissu économique et n'a pas de meilleure porte d'entrée que la principale organisation représentative des indépendants et chefs de PME.

À la veille du déménagement du siège central de CBC de Bruxelles à Namur, l'accord a été reconduit pour trois ans.

Il comporte trois engagements, dont un ne figurait pas dans l'accord précédent. Il s'agit de sensibiliser les entrepreneurs aux enjeux du digital et de leur proposer des solutions pratiques. Concrètement, cinq road shows seront organisés à travers la Wallonie en 2018, avec au programme des rencontres, du speed coaching et des ateliers formatifs, à l'intention de l'ensemble des chefs de PME. Des initiatives spécifiques, encore à préciser, seront prises pour les commerçants.

Accompagnement des starters

La collaboration UCM-CBC concerne les starters, car le démarrage est évidemment un moment clé dans la vie d'une entreprise. Pour Jean-Pierre Jansen, président de CBC Banque & Assurance, "40 % des starters  cessent leur activité dans les cinq ans et ce taux peut être plus élevé dans certains secteurs tels que l'horeca. Un bon accompagnement et un bon financement réduisent les risques. En 2016, CBC a octroyé 1,3 milliard de crédits professionnels qui ont financé 9.000 projets en Wallonie, soit 25 projets par jour. Et nous optimisons l'utilisation des outils publics. Un dossier sur trois introduit à la Socamut, l'outil public de financement, l'est par CBC."

Les starters qui passent par les guichets d'entreprises de l'UCM peuvent, s'ils le souhaitent, ouvrir instantanément un compte bancaire chez CBC pour leur entreprise. De plus, CBC et l'UCM ont développé le site starttogether.be, une plateforme de conseils et d'informations pour les professions libérales médicales et qui sera progressivement élargie.

Soutenir l'entrepreneuriat féminin 

L'accord vise enfin à promouvoir l'entrepreneuriat féminin. "En 2016, seulement 34,3 % des indépendants à titre principal étaient des femmes, souligne Pierre-Frédéric Nyst, président de l'UCM. Mais elles représentent 40 % des nouvelles affiliations. Nos efforts sont donc payants, mais encore insuffisants." L'attention sera portée sur l'accès au crédit, qui reste incompréhensiblement plus compliqué pour une femme que pour un homme. UCM et CBC vont aussi développer le réseau Diane des femmes entrepreneures.

 

Z'ont dit
De Michel Claisse,

juge d'instruction, sur les "Paradise papers" qui montrent comment les grosses fortunes et les multinationales éludent le fisc : "C'est difficile d'aller récupérer cet argent car les paradis fiscaux sont des coffres-forts inviolables dont on n'a pas la clé ni le code." (La Première, 07/11/17) 

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)