UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 23 juillet 2017

publié le 27/06/2017 Imprimer Imprimer en PDF

Remouchamps | R-hotel Experiences

Une enseigne multi-expériences et à la carte

Damien Wibin (R-hotel Experiences)
Le R-hotel mise sur le tourisme d'affaires, ainsi que sur le sport et le bien-être du client. La région avait besoin d'un établissement multi-services comme celui-ci, dans le triangle d'or ardennais liégeois.

Remouchamps, commune verte de la province de Liège, est installée aux portes des Ardennes. Elle dispose d'un tissu commercial et touristique ancré dans la tradition et déjà inscrit dans le carnet de préférence des touristes hollandais, allemands et français.

C'est dans cette magnifique vallée de l'Amblève que le R-hotel Experiences a été construit et a ouvert ses portes au début de l'année. Fruit d'un consortium privé, sur base d'un investissement de plus de 13 millions d'euros, l'hôtel s'adresse à la fois au tourisme d'affaires, mais aussi aux sportifs (l'accent est mis sur les cyclistes) et aux clients traditionnels de l'horeca. C'est Damien Wibin qui en est le directeur général. Le complexe développe plusieurs activités sur près de 6.000 m² : "D'abord l'hôtel quatre étoiles de 53 chambres (44 confort et 9 suites), le parking de 170 places, ensuite cinq salles de séminaire et réunion, un centre wellness (ouvert aussi au public sur abonnement), le restaurant Umami (5e saveur) sur 900 m² et le magasin de vente/location de vélos. L'hôtel a la chance de disposer d'un accès privatif à la côte de la Redoute, ce qui est un réel atout pour les cyclistes que nous accueillons", explique Damien Wibin.

L'homme n'est pas un novice dans le milieu hôtelier. La passion de ce "Bruxellois mais de cœur ardennais" pour la sommellerie l'a mené à l'école hôtelière de Spa, dont il est sorti diplômé. Il a remporté dans la foulée la troisième place d'un concours junior de sommelier en 1996 et est entré, à 20 ans seulement, au service du chef bruxellois Jean-Pierre Bruneau. Son CV s'est enrichi ensuite d'une expérience dans un deux étoiles de Grand-Bigard, puis il a appris les ficelles, selon son expression, de la "grande belle hôtellerie". "Pendant une dizaine d'années, j'ai fait le tour des plus beaux établissements de la capitale et goûté à des structures familiales comme à celle d'un groupe financier."

De retour quelques années plus tard sur les hauteurs spadoises, il a endossé, de 2008 à 2011, la fonction de "food and beverage manager" du premier Park Inn by Radisson installé sur le territoire belge. Stratégiquement posé en bordure de l'autoroute E42 à Bierset, l'hôtel quatre étoiles constituait un test pour l'ensemble du groupe.

"J'ai ensuite été approché pour ouvrir et gérer un domaine de villégiature à Barvaux-sur-Ourthe. Il s'agissait d'un établissement de 200 lits répartis en chambres et maison de vacances. Il fallait lui donner une identité, lancer le produit de A à Z. Ça m'a demandé quatre ans, j'y ai beaucoup appris et j'ai rendu le projet rentable. Ce centre est devenu un acteur touristique à part entière."

Dormir avec son vélo

C'est finalement grâce à son tissu relationnel que Damien se trouve aujourd'hui à la tête du R-hotel Experiences de Remouchamps. Les chevaux de ce passionné d'équitation sont en pension au Haras de Niaster, propriété de la famille Eloy. Pierre Eloy, entrepreneur liégeois reconnu, a proposé à Damien de prendre la direction de l'hôtel remoucastrien. L'aventure a débuté le 1er mars dernier.

"Notre emplacement est stratégique. Nous ne sommes qu'à quelques kilomètres de Liège, de Spa et à moins de 30 minutes du circuit de Spa-Francorchamps. En nous positionnant comme "hôtel sport", nous approchons entre autres une clientèle résolument sportive et cycliste, qui se trouve plus que probablement dans les 10.000 apprentis cyclistes qui grimpent la côte de la Redoute chaque année. Le restaurant, qui s'engage à servir un lunch tous les midis de la semaine en maximum 45 minutes, s'adresse à une clientèle d'entreprise ; cette dernière ayant la possibilité de poursuivre ses travaux dans les salles de séminaire", détaille Damien Wibin.

Dans quelques mois, le projet immobilier devrait prendre fin puisqu'une maison de retraite, des appartements et une résidence services sont au programme. "Notre clientèle est très diversifiée et est notamment composée le week-end de touristes hollandais, flamands, anglais, allemands et français. Ce sont souvent des couples actifs, de 35 à 60 ans, et peu de familles avec enfants."

L'établissement étant ouvert depuis très peu de temps, il est très logiquement difficile de tirer des conclusions, chaque jour étant une découverte. Mais on a déjà la confirmation que trois équipes du Tour de France logeront au R-hotel après qu'il ait affiché complet pour la dernière édition de Liège-Bastogne-Liège.

"Nous avons beaucoup misé sur l'accueil des cyclistes, en construisant sur le parking non seulement un “bike wash” avec mini station d'épuration privatisée mais aussi une “bike zone”, soit un vestiaire avec douches et un parking pour vélos de 50 emplacements. À titre d'anecdote, il faut savoir que certains de nos clients, mordus de cyclisme et/ou de VTT, ont déjà demandé à pouvoir emmener leur vélo dans leur chambre. Nous envisageons donc d'installer des crochets dans certaines d'entre elles."

L'équipe de l'hôtel, qui compte déjà trente équivalents temps plein (ETP), devrait bientôt s'étoffer puisque Damien Wibin est à la recherche d'un réceptionniste de nuit et de deux serveurs en salle. "Nous engageons essentiellement des gens de la région, que nous formons selon la “R Experiences way of life”. Nous voulons du savoir être car nous sommes dans un domaine de services. L'outil est magnifique mais l'humain est primordial", résume le general manager.

Et d'ajouter : "Liège est ultra concurrentielle dans le domaine de l'hôtellerie mais nous sommes persuadés qu'une certaine clientèle est prête à se rapprocher des Ardennes. Liège, Verviers et Spa sont devenues un cercle d'excellence. L'ouverture de cet hôtel répond à un véritable besoin. D'ailleurs, nous sommes en train de travailler avec le Commissariat général au tourisme pour que l'hôtel soit reconnu dans la “catégorie quatre étoiles supérieure”. Tous les feux sont au vert !"

Le calendrier de l'hôtel s'étoffe au fil des jours, il prévoit d'ores et déjà la formule brunch du dimanche et le marché de Noël du 1er décembre au 2 janvier prochains.

 

I.M.

  

Carte de visite

R-hotel Experiences

Emploi : 30 équivalents temps plein (+ intérimaires et étudiants)

Square Philippe Gilbert 1

4920 Remouchamps

04/247.55.55

contact@r-hotel.be

r-hotel.be

umami.be

 

-

 

 

 

Z'ont dit
De Maxime Mori,

président de la Fédération des étudiants francophones : "Les jeunes s'engagent autant qu'avant, mais de manière moins partisane. (...) C'est presque devenu une tare de dire qu'on va s'investir en politique. Cela suscite du scepticisme." (La Libre Belgique, 22/06/17)

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)