UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 27 mai 2017

publié le 18/05/2017 Imprimer Imprimer en PDF

Entrepreneuriat | L'atlas starters Graydon-UCM-Unizo

Vent favorable pour la création d'entreprise

© Richelle
L'an dernier, 89.777 entreprises ont été créées en Belgique. C'est un record. Compte tenu des cessations, le gain net est de 23.934. L'accompagnement est souvent la clé du succès.

Le nombre d'entreprises créées a augmenté de 8,8 % en 2016 par rapport à l'année précédente. La tendance se poursuit au premier trimestre de cette année avec 24.846 starters, soit encore 4,2 % de mieux qu'aux trois premiers mois de 2016.

L'augmentation de l'an dernier est sensible dans les trois Régions du pays. Le taux d'entrepreneuriat (nombre de starters pour mille habitants) est de 9,4 à Bruxelles, 7,1 en Flandre et 6,1 en Wallonie. Le Brabant wallon (8,8) arrive pourtant au-dessus de toutes les provinces flamandes.

La majorité des starters se lancent en personnes physiques (52.864 sur 89.777, 57 % d'hommes, 43 % de femmes). En société, la SPRL est de très loin la forme privilégiée (16.689) devant la SPRLU (5.080). Les nouvelles sociétés anonymes sont 1.141. À noter que 10,4 % des nouvelles entreprises embauchent au moins un salarié dès leur première année d'existence.

Le taux de survie à cinq ans des entreprises est de 68,8 %. Il est plus faible en Wallonie (65,8 %) et à Bruxelles (67,1 %) qu'en Flandre (69,1 %). Il est maximal dans les professions libérales (85,3 %) et plus faible dans le commerce de détail (62,9 %) et surtout dans l'horeca (55,2 %).

Les créations d'entreprises sont à mettre en parallèle avec les cessations. L'an dernier, 65.843 entreprises ont cessé leurs activités. L'augmentation est donc de 23.934 pour arriver à un total de 1.141.770 dans le pays.

Recommandations

Pour l'UCM, ces chiffres sont encourageants, mais peuvent et doivent encore s'améliorer. Il est important de travailler l'esprit d'entreprendre dans les écoles, dès le primaire. Il est nécessaire d'encourager les candidats entrepreneurs à suivre une formation et un accompagnement de qualité à la création d'entreprise. L'accès au financement doit encore être amélioré, notamment en incitant les banques à recourir systématiquement aux outils publics (garanties, cofinancement...).

Enfin, il reste des progrès à réaliser dans le statut social des indépendants : cotisations sociales réduites pour les starters, possibilités accrues de diminuer ses versements en cas de baisse des revenus, droit élargi à l'indemnité dite "passerelle" de douze mois après une cessation, amélioration de l'assurance invalidité avec suppression du mois de carence et possibilité de reprise à mi-temps.

 

Z'ont dit
De Raoul Hedebouw,

leader du PTB, sur la nécessité d'une sécurité renforcée après le coup de couteau reçu d'un déséquilibré le 1er mai : "Il ne faut pas me priver du contact avec les gens, sinon je fane." (RTBF, 10/05/17)

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)