UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 18 novembre 2017

publié le 15/05/2017 Imprimer Imprimer en PDF

Paiements | Worldline modifie ses tarifs

Du plus et du moins pour l'utilisation des terminaux

Worldline est le principal opérateur pour les paiements électroniques. Il modifie ses tarifs pour l'utilisation des terminaux à partir du 1er juin.

La mauvaise nouvelle d'abord : Worldline a décidé de demander annuellement 34 euros à chaque commerçant client chez lui. De plus, les frais mensuels de toutes les formules d'abonnement (hors formules "pack" Blue Line, Green Start et Orange Resto) augmentent légèrement. La justification est qu'il faut "faire face aux coûts engendrés par différentes réglementations relatives à la lutte contre le blanchiment d'argent et les normes en matière de sécurité des transactions."

Pour l'UCM, cette "taxe" de 34 euros est difficilement acceptable, d'autant plus qu'elle s'applique de manière indifférenciée à tous les commerçants, qu'ils réalisent 50 transactions par mois ou 10.000. Elle l'a fait savoir à l'opérateur. Celui-ci a répondu que la taxe n'était pas éternelle. Elle pourrait être réduite ou supprimée à l'avenir.

Côté bonnes nouvelles, le prix des transactions pour les formules Intro et Step (les plus avantageuses pour les commerçants effectuant moins de 200 transactions par mois) diminue et ces formules incluent des transactions gratuites. Pour la formule Horizon, le prix des transactions reste le même mais l'abonnement inclut d'office le système Tina, qui permet de continuer à enregistrer des transactions même lorsque le système Bancontact ou télécom est hors service.

 

Type d'abonnement Intro Step Horizon
Frais d'abonnement mensuel € 10 (+ 1,58 €) € 15 (+ 2,93 €) € 26 (+ 2,1 €)
Frais de compliance + 2,83 € (34 €/12) + 2,83 € (34 €/12) + 2,83 € (34 €/12)
Avantage complémentaire 40 transactions < 5 € gratuites 50 transactions gratuites Système Tina gratuit
Prix par transaction      
≤ 5 € 0,02 € 0,02 € 0,02 €
≤ 10 € 0,05 € 0,05 € (- 0,1009 €) 0,05 €
> 10 € 0,17 € (- 0,0134 €) 0,15 € (- 0,0009 €) 0,0716 €
Z'ont dit
De Michel Claisse,

juge d'instruction, sur les "Paradise papers" qui montrent comment les grosses fortunes et les multinationales éludent le fisc : "C'est difficile d'aller récupérer cet argent car les paradis fiscaux sont des coffres-forts inviolables dont on n'a pas la clé ni le code." (La Première, 07/11/17) 

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)