UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 18 novembre 2017

publié le 28/04/2017 Imprimer Imprimer en PDF

Quiévrain | Gianny Gratton, arboriste-grimpeur

"Un savoir-faire au service des espaces verts"

Gianny Gratton
Soudeur de formation, Gianny Gratton a décidé de prendre de la hauteur. Grâce à l'accompagnement de la cellule Starter de l'UCM, c'est désormais chose faite.

"J'ai toujours été attiré par les aménagements d'espaces verts et le travail en hauteur, confie Gianny Gratton. Cependant, je n'ai pas eu l'opportunité de travailler dans ce domaine quand j'étais jeune. Après plus de 25 ans d'expérience en tant que soudeur, j'ai voulu prendre une tout autre direction professionnelle, c'est pourquoi j'ai suivi une formation d'arboriste-grimpeur en 2010. Après quoi j'ai décidé de m'installer en tant qu'indépendant, à titre complémentaire dans un premier temps.

En 2016, j'ai pensé qu'il était temps pour moi de me consacrer à 100 % à mon activité d'indépendant. J'avais toutefois besoin de mesurer les risques, mais aussi de bénéficier d'un crédit d'investissement."

Afin de concrétiser son idée, Gianny a contacté la cellule Starter. "J'ai été très bien épaulé, les conseillers m'ont aidé dans la réalisation des diverses démarches nécessaires. Grâce à leur travail, j'ai pu obtenir mon financement et développer mes activités. D'ailleurs, si je devais donner un tuyau à une personne souhaitant lancer sa propre activité, ce serait de se faire accompagner par les conseillers Starter de l'UCM afin de valider son projet."

Depuis février, Gianny propose ses services d'élagueur-grimpeur mais aussi l'entretien de parterres, la création de pelouses, de terrasses et d'allées, ou encore la pose de clôtures et de palissades. Ses réalisations sont à découvrir sur son site internet ( giannygratton.be).

 

Carte de visite

Gianny Gratton

rue du Tombois 29

7380 Quiévrain

0472/86.91.18

giannygratton@hotmail.com

giannygratton.be

 

Feder, Wallonie

Z'ont dit
De Christine Defraigne

(MR), présidente du Sénat : "La politique reste un milieu très macho. On a beau dire le contraire, ça reste un bastion masculin. (...) Oui, on veut des femmes sur les listes. Mais après, ça devient plus compliqué." (La Libre Belgique, 26/10/17)

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)