UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 23 avril 2017

publié le 22/03/2017 Imprimer Imprimer en PDF

Namur | Laurence Genot (Smile Friendly Drinks)

À la santé de l'exportation

Laurence Genot (Smile Friendly Drinks)
Laurence Genot, comptable durant vingt ans et à la tête de la Fiduciaire de Namur depuis 2008, s'est lancée dans la fabrication et la distribution de cocktails avec ou sans alcool. Aujourd'hui, pour conquérir les marchés étrangers, sa marque Nami-Drinks change de nom et devient Smile Friendly Drinks.

Fin 2014, Laurence Genot a mis entre parenthèses sa carrière de comptable pour développer et proposer sur le marché namurois un apéro local. "Un événement familial est à l'origine de ce changement, confie-t-elle. Je me suis rendu compte que j'avais besoin de bonne humeur, saveur et couleurs dans ma vie. J'ai réuni ces trois ingrédients, du jus, des arômes et de l'alcool à base de baies de genévrier dans une recette de cocktail fruité, et j'ai créé la marque Nami-Drinks. Rapidement, le produit a plu et s'est fait connaître au-delà des frontières régionales et belges pour la qualité de ses ingrédients et pour l'originalité de ses parfums. Après six mois, j'ai été abordée pour exporter mes produits vers l'Asie. Mon distributeur à Singapour a été séduit par mes recettes, mais pas par le branding, qui avait une consonance trop locale. C'est pourquoi mes cocktails portent désormais le nom de Smile Friendly Drinks."

Une gamme de six boissons aux saveurs surprenantes qui sera bientôt étoffée de trois recettes non alcoolisées au goût innovant : cupcake, appel pie et bubble gum. "2017 est l'année de l'exportation, continue la dynamique chef d'entreprise. D'ici peu, nos produits se vendront en Chine, au Japon et au Portugal. Nous venons également d'obtenir un contrat pour distribuer nos cocktails lors de deux événements majeurs : le Grand Prix de formule 1 à Monaco et le Festival de Cannes. Au moment où vous lisez ces lignes, les premiers cocktails sont consommés sur les plages cannoises. Quel plaisir de partager les couleurs que j'ai laissé entrer dans ma vie !"

 

smilecompany.be

Z'ont dit
De Françoise Holder,

issue du Medef (patronat français), en campagne pour Emmanuel Macron : "Ce que nous voulons, c'est plus d'accords entre entreprises et syndicats. Parce que depuis vingt ans, le code du travail français est inutilisable, sauf comme presse-papier." (L'Écho, 14/04/17)

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)