UCM
Flux RSS RSS - Union & Actions, le 18 novembre 2017

publié le 11/09/2014 Imprimer Imprimer en PDF

Jumet | Lokabox, self-stockage

C'est dans la boîte !

Damien Van Strydonck (Lokabox)
Lokabox est une société spécialisée dans le stockage sécurisé pour les entreprises. Elle s'adresse aussi aux particuliers à la recherche d'un garde-meuble. En quelques années, cette petite société à l'esprit familial est devenue leader en Wallonie.

L'histoire de Lokabox, c'est également celle d'un patron. "J'ai travaillé pour de grosses structures dans le domaine du marketing, mais aussi pour le secteur de la logistique, raconte Damien Van Strydonck, l'administrateur délégué de Lokabox. Fort de ces expériences, j'ai eu envie d'associer les métiers de l'image et de la logistique. Le safestore, qui a déjà fait ses preuves aux États-Unis, s'est imposé à moi comme une évidence. Contrairement à la logistique “classique” qui repose sur d'énormes entrepôts, nous offrons un hôtel pour les biens. J'ai préparé le projet Lokabox durant deux années et j'ai pu m'appuyer sur des business angels, une banque et les invests locaux. Nous avons constitué un capital initial assez lourd, car nous achetons tous nos bâtiments. La structure Lokabox a ainsi été créée en 2006. Elle a acheté, en 2007, son premier bâtiment de 10.000 m² dans la région de Charleroi, à Jumet, à proximité de Gosselies. L'investissement était conséquent puisque plus de quatre millions d'euros y ont été consacrés, dont 25 % de fonds propres répartis entre plusieurs actionnaires."

La flexibilité comme valeur

L'activité de Lokabox débute en avril 2008. "On se souvient de la date, narre le patron : le premier client a signé son contrat le 2 avril 2008 exactement. Depuis, nous proposons des espaces de stockage de petite et de grande dimension pour les entreprises et les particuliers. Les lieux sont sécurisés, et accessibles sept jours sur sept. La flexibilité est de mise. Les contrats sont de courte durée au départ, mais ils deviennent des contrats de longue durée selon un système de renouvellement automatique."

La société emploie dix personnes, réparties sur trois sites : Jumet, Alleur et Liège centre. "Nous avons approximativement 20.000 m² d'espace, poursuit Damien Van Strydonck. Nous sommes les leaders en Wallonie. Nous comptons 1.300 clients en permanence : preuve que nos structures sont bien remplies. Et nous avons environ 5.000 demandes de stockage par an. Si nous ne pouvons pas répondre à toutes les demandes, car certaines ne correspondent pas à notre métier, nous arrivons à offrir des solutions flexibles dans la grande majorité des cas pour les clients, des plus petits aux plus grands. Nos services sont vastes et concernent les grosses sociétés comme les TPE. Des particuliers nous font aussi confiance lors de changements importants dans leur vie : déménagement, départ à l'étranger, divorce, décès d'un proche, etc."

Et combien ça coûte ? "Un professionnel qui désire stocker une cinquantaine de caisses de matériel va payer 40 ou 50 euros HTVA par mois. En moyenne, un box revient à une centaine d'euros par mois, répond Damien Van Strydonck. Bien entendu, ce tarif varie en fonction de la taille de l'espace de stockage. Car l'espace manque à beaucoup de structures aux profils très différents. Certaines ont besoin d'un espace supplémentaire pour leur archivage : je pense aux comptables, avocats, notaires… Des commerçants itinérants demandent un stockage pour éviter que leur métier n'envahisse leur habitation. Nous trouvons des solutions pour grandir avec nos clients ou diminuer le stockage selon les besoins. Notre sur-mesure se conçoit tant en capacité qu'en durée. Nous travaillons aussi pour des multinationales, comme L'Oréal ou Unilever, qui sont centralisées sur Bruxelles. Avec nous, elles peuvent répondre aux attentes des commerçants, marchandiseurs et marketers régionaux grâce à des stockages tampons pour le marketing et l'échantillonnage. Une société telle que VOO a pris comme point de départ notre dépôt de Jumet pour sa distribution dans le Hainaut. Elle apporte facilement son matériel près du quai d'entrée. Elle utilise l'espace comme un “atelier” d'entreposage. Enfin, nous mettons l'accent sur la fiabilité de nos infrastructures et la sécurité. Le locataire possède seul la clé du box à louer. L'accès au site ne peut se faire que grâce à un code personnel. Cela tous les jours, de 6 heures à 22 heures. L'ensemble des installations est filmé jour et nuit et placé sous alarme en permanence afin de préserver la sécurité des biens entreposés."

L'esprit d'équipe

L'avenir de Lokabox ? La PME ne compte pas se reposer sur ses lauriers et va continuer de croître. "Nous allons agrandir. Nous venons de faire une acquisition pour créer un nouveau centre en Brabant wallon, poursuit le patron positif. Cela va nous permettre d'aller chercher une clientèle située au sud de Bruxelles, qui n'a pas sous la main de service de cette nature. Là, il y a énormément d'entreprises qui ont besoin de solutions de stockage à proximité de leur lieu d'activité. Nous irons par la suite nous implanter dans d'autres régions. L'objectif est de continuer à nous développer de manière autonome. Nous voyons l'avenir sereinement. Notre activité apparaît d'ailleurs aux yeux des investisseurs comme une valeur refuge. La clientèle existe. Le risque est peu important puisque nous avons des centaines de clients différents sur chaque implantation. Les actifs sont sécurisés, car notre société est propriétaire de ses bâtiments." Et de conclure : "Pour le reste, nous sommes une entreprise familiale dans le sens où nous forgeons notre vision de notre développement avec nos employés. Nous sommes une petite structure, certes, mais je désire garder cet esprit et cette proximité en tant qu'entrepreneur. Ce qui n'empêche nullement d'être extrêmement professionnel, bien au contraire. Rappelons-nous que nous avons créé une entreprise qui n'était pas facile à lancer et dans un secteur que les gens ne connaissaient pas. Il a fallu se serrer les coudes dans les moments difficiles. La réussite du projet doit donc beaucoup au concours et à l'enthousiasme de tous. Et c'est finalement mon plus beau retour !"

Rodolphe Masuy

Dépôt Lokabox à Alleur (Liège)

 

Carte de visite

Lokabox SA

chaussée de Bruxelles 151

6040 Jumet

Chiffre d'affaires : environ 2 millions d'euros

Emploi : 10 personnes (deux à trois nouveaux engagements prévus en Brabant wallon) 

071/25.61.33

lokabox.com

 

Z'ont dit
De Christine Defraigne

(MR), présidente du Sénat : "La politique reste un milieu très macho. On a beau dire le contraire, ça reste un bastion masculin. (...) Oui, on veut des femmes sur les listes. Mais après, ça devient plus compliqué." (La Libre Belgique, 26/10/17)

Wallonie - événements d'affaires

Téléchargez la brochure au format pdf (1 Mo)